top of page

Tu es la plus Belle et la pire chose qui me soit arrivée.


Je t’aime tant.


Ce soir tout est parfait.


Je graverai ce moment dans ma mémoire à tout jamais. Après une très longue et amusante journée de « Fête d’enfant », tu es revenu à la maison avec moi, épuisé, alors que papa est allée continuer la fête chez un ami pour la nuit.


Loin de moi l’idée de culpabiliser papa. Il a besoin de ces petits moments entre «chumies», et l’occasion se présente très rarement.


C'est pas ça. C’est juste que ce soir, ça me rentre dedans solide. Solide comme une ado de 16 ans qui manque le party de sa vie parce qu’elle est en punition pour avoir désobéit.


Ce soir, tu es la plus belle chose qui me soit arrivé


Parce qu’après être revenue à la maison avec toi épuisé, on a pris un bon bain chaud ensemble. Je t’ai coupé les cheveux tendrement, puis on est allée faire dodo – et j’ai respiré doucement ton odeur de bébé fraîchement sortit du bain. J’ai posé mes lèvres tendrement sur tes petites mains potelées et j’ai ressenti tout l’amour qu’il était possible de ressentir en quelques secondes. Un amour inconditionnel et terriblement douloureux. J’ai pleuré de joie.


Ce soir, tu es la pire chose qui me soit arrivée.


Car chaque fois que je croise ton regard bleu ciel, j’ai peur de te perdre ou de m’éteindre soudainement. Quand je pose tendrement mes lèvres sur tes petites mains potelées, je pleure aussi avec la peur au ventre. Le sentiment est trop fort pour être expliqué.


Puis parfois, quand je suis juste trop fatiguée, je deviens nostalgique de ma vie d’avant – cette vie où je n’avais qu’à me soucier de ma petite personne, de mon intégrité, de ma liberté, de mon apparence… Je deviens égoïste, car ce soir, j’ai sacrifié encore une fois la fille, la femme que je suis, pour la mère que je dois être.


Je me regarde dans le miroir et je ne vois rien de bien intéressant. Certains diront que je me sous-estime, mais pour moi, je ne comprends pas où je l’ai échappé. À quel moment exactement j’ai arrêté d’être en phase avec moi, mon corps, ma volonté. À quel moment je me suis abandonnée.


Je me demande parfois combien de temps ça va encore durer. Est-ce que c’est normal. Est-ce que je suis trop exigeante. Est-ce que je suis folle.


Et puis je reviens à moi.


Tu es la plus belle chose qui me soit arrivée.


Une chose....


Ce n’est pas ça.


Tu es le plus bel être. Le plus vibrant, magique et flamboyant. Jamais avant de te connaitre, je n’avais autant souris ni pleuré. Jamais avant de te connaître je n’avais autant aimé. Il n’y a pas une journée qui passe sans que je ne découvre la beauté de l’univers à travers tes yeux bleus.


Tu es mon fils, mon bébé, mon garçon.


Je t’aime et t’aimerai toujours.


Ne t’en fait pas bébé. Maman est là.

57 vues2 commentaires

2 Comments


Céline
Céline
Jun 24, 2023

Très vrai! Ton texte est tellement beau! Ma vie de maman monoparentale et de travailleuse a temps plein a pris toute la place, ça commence tranquillement à changer!

Like

C'est tellement beau 🥰

Et tu es tellement belle.......

Like
bottom of page